Mosquée d'Orly - Association Socio-culturelle et Cultuelle des Musulmans (ASCM)
Département du soutien scolaire

Pourquoi proposons-nous du soutien scolaire ?
sout scol 2


« Chaque années, 300 000 élèves sortent du CM2 (10 ans) avec des lacunes en lecture, écriture et calcul, soit 40% d’une classe d’âge. »
Source : Vaincre l’échec scolaire, institut Montaigne (avril 2010).
« Aujourd’hui, un jeune issu d’un milieu supérieur à quasiment vingt fois plus de chance de fréquenter les grandes écoles que s’il était issu d’un milieu populaire. »
Source : Les inégalités sociales d’accès aux grandes écoles, Economie et statistique (n°361).
Les employés et les ouvriers représentent encore aujourd’hui plus de 60% de la population active. Pourtant, leurs enfants ne représentent que :
- 6% des étudiants de l’ENA ;
- Moins d’1% des étudiants de Polytechnique ;
- 3,4% des étudiants des écoles de commerce ;
- 6,1% des étudiants des écoles d’ingénieur.
- Source : Ouvrir les grandes écoles à la diversité, Institut Montaigne (janvier 2006).


Historique et structure
Le pôle du soutien scolaire, mis en place depuis 2005 au sein de la mosquée d’Orly, accueille aujourd’hui 96 élèves de la 6ème à la Terminale. Une équipe de 20 personnes dont 17 enseignants aux parcours scolaires différents, allant de l’ingénierie à la médecine en passant par l’économie, le droit, la physique ou encore la chimie est présente chaque semaine pour accompagner les élèves dans cette "aventure" qu’est l’école.
En plus des cours à proprement parler, le soutien scolaire a élargi son champs d’action en proposant des sorties pédagogiques qui permettent un enrichissement culturel des élèves ainsi que la compréhension de certaines notions du programme. Le soutien propose également une aide à l’orientation en partenariat avec l’association « Oriente Moi ».


Objectifs
- Faire progresser le niveau scolaire des élèves,
- Accompagner les élèves dans le développement de leurs ambitions et l’élaboration d’un projet scolaire,
- Apporter aux élèves les briques culturelles et cognitives nécessaires à leur réussite scolaire.


L’enseignement
L’enseignement au soutien scolaire repose principalement sur deux types d’activités : des cours hebdomadaires ayant lieu toute l’année et des stages de révisions et remise à niveau ayant lieu pendant les vacances.
De la 6ème à la 2nd, les cours reposent principalement sur une aide aux devoirs, néanmoins pour certains chapitres importants  du programme le professeur pourra effectuer un cours à l’ensemble des élèves.
Concernant les 1ères et les Terminales les cours sont magistraux, des cours d’aide aux devoirs peuvent-être mis en place le dimanche pour les élèves intéressés.
Conscient des difficultés qui touchent les élèves de 3ème et de 2nd dans leur méthodologie pour apprendre et maitriser les différents chapitres, le soutien scolaire a décidé de mettre en place en plus des cours, des interrogations orales individuelles pour chacun des élèves de ces deux classes.
Pour les élèves de Terminale deux classes différentes sont mises en place : l’une ayant pour but de préparer les élèves exclusivement au baccalauréat, l’autre ayant pour but d’approfondir les notions du bac et de préparer les élèves en partie à l’entrée en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE).



Plannings hebdomadaires des cours :

sout scolaire tableau college



sout scolaire tableau lycee




Les sortiessout scol 1
Elles sont de nature pédagogique, organisées avec le pôle culturel et se répartissent en 3 parties : une visite avec un travail de recherche, une préparation du travail effectué sous forme d’exposé en groupe et enfin un passage devant un jury.





sou scol 3L'orientation
L’orientation et le suivi des élèves est assuré en collaboration avec l’association « Oriente Moi ». Elle organise des forums sur les métiers ou les différents cursus scolaire et assure un suivi personnalisé pour les élèves de 3e, 2nd et Terminale.

Lien vers l’association « Oriente moi » : www.orientemoi.com




Résultats
Au niveau du baccalauréat : 90% de réussite et 60% de mentions en moyenne (2009 à 2013).
Après le baccalauréat : de nombreux élèves se sont illustrés dans les voix les plus sélectives telles que les classes préparatoires ou certaines facultés de médecine, physique ou droit.