Mosquée d'Orly - Association Socio-culturelle et Cultuelle des Musulmans (ASCM)

 

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES MATIÈRES ENSEIGNÉES À L'I.S.I.O

arabes

Dans un célèbre hadîth appelé communément « le hadîth de Jibrîl » (rapporté par Muslim), le Prophète (bénédictions et salut de Dieu sur lui) nous a fait part d’un résumé des principaux enseignements de l’islam. En effet, ces derniers sont retracés à travers les trois premières questions posées au Prophète (bénédictions et salut de Dieu sur lui) : Informe-moi au sujet d’al-islâm ; informe-moi au sujet d’al-’îmân et informe-moi au sujet d’al-ihsân. C’est ainsi que cette unité tri polaire synthétise de façon succincte « la  religion (dîn) ».

image_isio

C’est à l’aune de ces trois composantes que l’I.S.I.O propose d’enseigner comme matières principales celles qui font références à : al-imân, al-islâm et al-ihsân.

 

AL-‘AQIDA (le dogme musulman)

Cette première matière s’attache à étudier le dogme musulman (al-‘aqîda) caractérisé par les six fondements de la foi énumérés dans le dit hadîth (cf. au schéma récapitulatif). L’étude du dogme est l’enseignement prioritaire et le plus important de l’islam.

AL-FIQH (la jurisprudence islamique)

La seconde matière a pour objectif d’avoir un regard aussi large que possible sur les piliers de l’islam. La matière la plus appropriée pour ce dessein est évidemmentla jurisprudence islamique (al-fiqh) qui permettra d’aborder dans un premier temps les actes cultuels (al-‘ibâdât) puis les relations humaines (al-mu‘âmalât) du droit musulman. Dans ce même ordre d’idée, nous l’accompagnerons par l’étude del’histoire de la législation islamique (TÂRÎKH AT-TAŠRÎ’).

TAZKIYYA AN-NAFS (la purification de l’égo)

Enfin, la troisième matière est celle qui permet d’atteindre les plus hauts degrés de la spiritualité musulmane (al-ihsân). Pour ce faire, nous proposons aux étudiants la matière de la purification de l’égo (tazkiyya an-nafs). Le but recherché est tout simplement d’accéder à la connaissance des nobles vertus et des qualités requises pour un cheminement parfait vers le Créateur. L’autre avantage de cette matière : c’est savoir scruter son être à la recherche de ses vices cachés et ses défauts afin de pouvoir y remédier. Cette branche particulière de la connaissance islamique est en réalité l’aboutissement d’un long et périlleux chemin auquel tout itinérant sincère souhaite voir aboutir sa course, celui de l’excellence (al-ihsân).


Tout en étant conscient qu’un enseignement purement théorique ne pourrait, à lui seul, satisfaire l’impératif de la bonne compréhension, il nous a parut nécessaire d’étudier l’exemple prophétique dont les leçons pratiques demeurent conservées dans la SÎRA (la biographie du prophète) mais aussi la biographie des nobles compagnons les quatre califes : ABÛ BAKR, ‘UMAR, ‘UTMÂN, ‘ALI.

Au terme de cette présentation, nous implorons le Très-Haut afin de nous accorder la science utile pour ce bas monde et l’autre.