Mosquée d'Orly - Association Socio-culturelle et Cultuelle des Musulmans (ASCM)
L'EXPRESSION RELIGIEUSE EN ENTREPRISE
 
 
Cas de la religion musulmane
 
Le pôle culturel par l'intermédiaire de sa médiathèque a oeuvré à la tenue "d'ateliers débats" en son sein dans le but de permettre à des individus volontaires d'échanger en toute liberté sur des sujets de société et d'effectuer par ce biais une recherche organisée sur la thématique choisie. Le premier atelier initié en Février 2010 avait pour thème "L'expression religieuse en entreprise". Il a fait l'objet d'un travail de fond et d'une réflexion rigoureuse menée sur le long terme ayant abouti à une présentation orale au colloque de l'école de management de Strasbourg le 1er septembre 2011.
 

Organisation
Ce concept "d’atelier-débat" est né au sein de notre association à l'initiative d’un doctorant en sciences de gestion qui a été l'animateur du premier thème retenu. Une réunion préparatoire a permis d'inviter les personnes intéressées par ce type de démarche à se faire connaître et à remplir un formulaire d'inscription. Les participants ont ensuite été conviés à la première séance d'échange sur le sujet choisi. L'organisation et le déroulement des ateliers ont été définis ensemble à savoir la fréquence (mensuelle à trimestrielle), le mode de communication entre les différents participants (email & audio conférence) et la désignation d'un secrétaire pour la rédaction des comptes-rendus et leur diffusion. Par ailleurs, l'idée d'effectuer un enregistrement audio a également été retenue.

Les participants
Des hommes & des femmes d'horizons différents, citoyens français de confession musulmane, étudiants, salariés ou actifs se sont retrouvés d'une part pour échanger leurs expériences respectives vécues au sein de leur activité professionnelle et d'autre part réfléchir selon une posture réflexive sur "L'évolution de l'expression religieuse en entreprise". Parmi la gente féminine, un clerc de notaire, une femme au foyer et bénévole active, une étudiante en sociologie et un chef de projet en recherche et développement. Parmi la gente masculine, les fonctions suivantes étaient représentées : animateur de centre de loisirs, conducteur de travaux en BTP, étudiant en sciences politiques, agent administratif, managers, ingénieur en développement informatique, chargé d'études et technicien de maintenance en informatique. Selon les besoins inhérents à la problématique soulevée, un intervenant pouvait être invité ponctuellement comme cela a été le cas avec notre Imam, le docteur Mohammed Hendaz.

Les problématiques abordées
A travers les expériences professionnelles & personnelles de chacun liées à sa propre religiosité, les différents ressentis se sont exprimés et ont été analysés. Très vite, il est apparu que les musulmans ne parlaient pas spontanément de leur religion. Ils répondent s'ils sont questionnés mais ne s'étendent pas sur le sujet et ne sont pas à l'aise pour l'aborder avec leurs collègues ou leur hiérarchie. Une des difficultés récurrentes réside dans le contexte sociétal & historique français faisant toujours référence à la "Laïcité" sans jamais réellement reconnaître ce que cache cette sémantique et la liberté de culte qu'elle engendre... Alors, au sein de cet atelier-débat nous avons souhaité donner de la hauteur aux échanges en incitant les participants à sortir d'une position plus ou moins de victimisation et à s'interroger sur la perception des managers par rapport au fait religieux.
 

La démarche réflexive et son apport dans la tenue des débats
Cette méthodologie préconisée par l'animateur, a permis une réelle prise de conscience concernant leur méconnaissance des contraintes du manager en l'absence d'une réglementation claire sur la question et les peurs qu'il associe à une quelconque expression religieuse. Elle implique une prise de recul, une meilleure compréhension mutuelle et donc la nécessité de communiquer avec pédagogie afin de dépassionner les débats, d'analyser les situations conflictuelles de manière objective sans se laisser manipuler par le contexte sociopolitique relativement tendu. Tout cela dans le but d'amener à l'apaisement des tensions éventuelles entre musulmans et non musulmans au sein de l'entreprise et un "mieux travailler ensemble". A un moment où le management cherche un nouveau souffle, cet outil peut largement contribuer à transformer la diversité religieuse en levier de performance et d’innovation.

L'évolution du point de vue des participants
A travers une meilleure connaissance de soi & de sa religion, il est devenu un peu moins difficile pour certains de concilier convictions religieuses et vie professionnelle sachant que l’Islam demeure compatible avec le milieu de l’entreprise et le droit français. Il a fallu dépasser ce sentiment de souffrance lié à l'étouffement de sa religiosité et arrêter de sous-estimer les contraintes du manager. Au delà de cela, le salarié musulman a pris conscience qu'il devait combattre les idées reçues et les craintes de ses collègues en déconstruisant les préjugés entre autre par le biais du savoir, la pédagogie, la connaissance de ses droits et devoirs et bien sûr par son comportement exemplaire...

Le fruit du travail effectué sur ce premier atelier débat a donné lieu à une première communication orale sur la posture réflexive au sein du colloque organisé par l'école de management de Strasbourg du 31/08 au 01/09/2011 (voir lien). Par ailleurs, la rédaction d'un guide pratique destiné aux entreprises est également en cours
.
 
 
 
Article et vidéo sur le colloque
 
 
 
 
Dans l'attente, vous trouverez ci-dessous un lien vers un article traitant de "L'expression religieuse dans les organisations". Il a été écrit à l'époque de la préparation de son doctorat par notre regrété frère Bennani Abdelmourhit, devenu par la suite Docteur en sciences de gestion à l'université de Strasbourg et animateur de ce premier atelier-débat. Cette publication est parue dans la revue Economie et Management, numéro 142, janvier 2012 consacrée au "Management de la diversité".
pdf1